Cake à l’orange

 

CAKE À L’ORANGE

Ingrédients :

350 gr de farine bio type 55
300 gr de sucre fin
150 gr de beurre AOC (fondu au micro-onde et refroidi)
5 gros oeufs bio

Le zeste de deux oranges non traitées, et d’une clémentine.
2 cuillères à soupe de rhum blanc
1 cuillère à café de levure chimique
3 belles cuillères à soupe de crème fraiche de Bresse AOC
(sinon, crème fraiche entière)
1 pincée de sel

Préparation de l’appareil :

Mélangez les zestes avec les 300 gr de sucre. Laissez en entente.
Faire fondre au micro-onde les 150 gr de beurre. Laissez refroidir.

Allumez votre four à 180°, chaleur tournante.
Beurrez et farinez deux moules moyens pour cake.

Dans le bol de votre robot pâtissier muni du fouet, mettez le mélange zestes et sucre.
Ajoutez un par un les oeufs. Laissez tourner sur vitesse 3 pendant 5 minutes jusqu’à ce que le mélange commence à gonfler et à blanchir.
Ajoutez la crème fraiche, ensuite le rhum, ensuite la pincée de sel, terminez par l’ajout du beurre fondu.
Laissez tourner 5 minutes.
Ajoutez pour finir, la farine en trois fois, et terminez par l’ajout de la levure chimique.

Lorsque votre pâte vous parait belle et dense, remplissez vos moules et enfournez sur la grille du milieu. Placez entre la grille et le fond de vos moules une feuille épaisse d’aluminium.

Au bout de 15 minutes, baissez la température de votre four à 165°.
Poursuivez la cuisson de vos cakes durant 30 minutes. Surveillez la cuisson de vos cakes qui ont bien gonflé et laissant une bosse dans toute leur longueur.
Piquez avec une brochette pour vérifiez la cuisson à coeur. Si de la pâte est restée collée sur la brochette, poursuivez la cuisson.

Vous pouvez badigeonner vos cakes refroidis, avec une gelée de coings que vous aurez fait fondre auparavant. À déguster avec un bon thé Oolong.

Vous pouvez, aussi, préparer un sirop avec le jus des deux orange et 3 cuillères à soupe de sucre. Faites chauffer le jus d’orange avec le sucre, jusqu’à ce qu’il devienne légèrement sirupeux. À l’aide d’un pinceau, badigeonnez les cakes, sur les côtés et sur les dessus.

© Alexy RENAHY